Version imprimable

LES DÉPENSES DES MÉNAGES


Destinations des dépenses

Familles de produits Dépenses sur le Gard Évasion hors du Gard Total
(M€)
M€ % M€ %
Alimentaire 1 749,7 92% 160,6 8% 1 910,3
Non alimentaire 2 167,4 79% 573,5 21% 2 740,9
  Équipement de la personne 386,0 71% 154,7 29% 540,7
  Équipement de la maison 452,9 75% 154,0 25% 606,9
  Culture loisirs 331,6 72% 126,2 28% 457,8
  Hygiène santé beauté 818,8 93% 60,3 7% 879,1
  Automobile 178,1 69% 78,4 31% 256,5
Total 3 917,1 84% 734,1 16% 4 651,2
Source : CCI Gard - 2015

Emprise, attraction , évasion

Dépenses des ménages

Source : CCI Gard - 2015

Avec seulement 16% de dépenses effectuées hors du département (soit 734 M€), on peut parler d'évasion maîtrisée.

L'évasion alimentaire atteint un seuil incompressible de 8% des dépenses des ménages. Il s'agit principalement d'évasion liée à la proximité pour des communes à la limite géographique du département.

En non alimentaire, c'est en équipement de la personne et de la maison que l'évasion est la plus marquée en valeur 154 M€, suivi par la culture loisir (126 M€). Ces produits ont pour principale destination d'évasion la vente à distance.

Destinations de l'évasion

Source : CCI Gard - 2015

En non alimentaire, les principales destination d’évasion sont la vente à distance (269 M€), suivi des commerces du Vaucluse (140 M€), de l’Hérault (94 M€), des Bouches-du-Rhône (23 M€).

MÉTHODOLOGIE

Ces données sont issues de deux enquêtes distinctes. Une menée auprès des ménages, l’autre auprès des commerces.
2 000 ménages gardois ont été interrogés sur leurs habitudes de consommation : lieux d’achat et montants de leurs dépenses portant sur 44 familles de produits. Ce recueil a permis d’établir une base de 65 000 actes d’achats qui fournissent les analyses des comportements d'achats des ménages sur les produits de consommation courante. Elle permet de déterminer les flux de consommation et, par conséquent, permet de calculer les zones de chalandise et l’emprise des commerces.
1 500 commerces ont été enquêtés, répartis sur 16 territoires, pour estimer le poids du tourisme sur leur chiffre d’affaires et la saisonnalité de l’apport touristique.